mardi 23 août 2011

Hausse de 3,1% des prix des produits alimentaires à fin juillet 2011





Hausse de 3,1% des prix des produits alimentaires à fin juillet 2011
 La variation de l’IPC, observée entre juin et juillet, est due à la hausse des prix des viandes de 2%, des légumes de 3,7% et des poissons et fruits de mer de 4,3%.


L’indice des prix à la consommation (IPC) a légèrement grimpé au cours du mois de juillet dernier. Cette hausse évaluée par le Haut Commissariat au Plan (HCP) se situe aux alentours de 0,6% comparativement au mois précédent. Elle est calculée sur la base de l’évolution des produits alimentaires qui se sont accrus de 1,2% et de celle des produits non alimentaires qui a timidement avancé de 0,1%. En établissant une comparaison annuelle, l’indice des prix à la consommation s’est élevé à 1,8% par rapport au même mois de l’année précédente. Dans ce sens, l’indice des produits alimentaires marque une hausse de 3,1% au moment où celui des produits non alimentaires a augmenté de 0,8%. En juin et juillet, les hausses des produits alimentaires ont été principalement observées au niveau des poissons et fruits de mer, des légumes, viandes et huiles et graisses. Les prix de ces aliments se sont appréciés respectivement de 4,3, 3,7, 2 et 1,3%. Toutefois, les prix des fruits ont accusé d’une baisse évaluée à 0,4%. Au titre des sept premiers mois de l’année, les produits alimentaires et boissons non alcoolisées ont enregistré une variation de 1,5%. En outre, ils ont grimpé de 3,3% par rapport au mois de juillet 2010. Sur le même niveau de comparaison, l’indice des boissons alcoolisées et tabac est resté inchangé. Concernant les produits non alimentaires, l’indice de l’enseignement a affiché une nette progression. Il s’est accru de 4,6% non seulement sur les sept premiers mois de l’année mais également par rapport au mois de juillet 2010. Les articles d’habillements et chaussures ont marqué une hausse de 1,8% par rapport au même mois de l’année dernière et de 1,2% sur les sept mois de l’année 2011. L’indice des logements, eau, électricité et autres combustibles est resté invariable tant bien au niveau des sept mois de l’année 2011 qu’en comparaison avec juin 2010. Dans ce sens, l’évolution arrêtée par le HCP est de 0,5%.
L’indice des meubles, articles de ménages et entretien courant du foyer s’est établi, pour sa part, à 1% comparativement à juillet 2010 et à 0,8% sur les sept premiers mois de l’année en cours. L’indice de la santé a, quant à lui, enregistré une variation de 0,3% sur les sept premiers mois de l’année 2011. Les biens et services divers ont basculé d’une hausse de 1,8% par rapport à juillet 2010 et de 2,1% sur les sept premiers mois de l’année. Au moment où la variation de l’indice des restaurants et hôtels est évaluée à 1,5% au titre des sept premiers mois de 2011. Toutefois, les variations enregistrées pour les transports, communications ainsi que les loisirs et culture montrent des baisses respectives de 0,4, 1,4 et 0,5% en rapport au même mois de l’année précédente. En détaillant par ville, les hausses les plus importantes de l’indice de prix à la consommation ont été observées à Safi avec une évolution de 2,7% par rapport à juillet 2010. A Dakhla, la variation est estimée à 2,1% au moment où l’indice des prix à la consommation observé à Tétouan et Laâyoune a connu des hausses respectives de 1,5 et 1,4%. Selon le HCP, les principales baisses ont été enregistrées à Oujda avec 0,3% et à Casablanca avec 0,1%. Notons que l’indicateur d’inflation sous-jacente aurait connu au cours du mois de juillet 2011 une hausse de 0,5% par rapport au mois de juin 2011 et une hausse de 1,3% par rapport au mois de juillet 2010.
Publié par : Kawtar Tali
Numéro de Parution: 2500
Date de publication : 23-08-2011 à 11:50

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire