mercredi 10 août 2011

Comment préparer un exposé

Comment préparer un exposé


Un exposé permet d'apporter en un temps court un éclairage d'ensemble sur un sujet. La préparation de l'exposé peut être assez longue et doit être minutieuse : un exposé réussi exige en effet une connaissance approfondie du sujet. La présentation de l'exposé doit être claire, rigoureuse et convaincante.

Préparer l'exposé

Analyser le sujet
Définir l'objectif
Trouver un fil conducteur
Situer les destinataires
Fixer la durée de l'exposé
Être conscient que la capacité d'écoute diminue au bout de 15 minutes et varie par cycles
Se documenter
Consulter des ouvrages, banques de données...
Faire un tri en fonction de l'objectif et du fil conducteur que l'on s'est fixé
Bâtir le plan de l'exposé
Plan linéaire : présentation analytique du sujet, facile à suivre mais qui peut être lassante
Plan autour d'une problématique : présentation qui favorise le débat mais qui peut être plus difficile à suivre

Rédiger

Dans un premier temps, il est préférable de rédiger l'exposé dans son intégralité. Dans un second temps, on élague, au profit de notes courtes et précises qui repren­nent les points essentiels. Les notes sont rédigées sur des fiches cartonnées, au recto uniquement, avec une marge qui facilitera les annotations. La présentation sur les fiches est claire et aérée pour faciliter le repérage lors de l’exposé. Les transitions entre les principales parties sont rédigées.
On rédige entièrement sur une feuille à part l'introduction et la conclusion.

S'entraîner

Il faut répéter l'exposé pour connaître le sujet, apprendre les transitions et la mani­pulation des différents supports de l’exposé, et pour gérer son temps de parole Il ne faut pas oublier que les notes ne sont là que pour rassurer et qu en aucun cas, un exposé ne doit être lu.

Présenter l’exposé

Vérifier au préalable l’implantation des lieux : prises de courant, rétroprojecteurs, tableaux, magnétoscope…
Le déroulement se fait en quatre phases :


Le lancement
L'orateur s'installe et se présente
Il attend que l'auditoire soit prêt pour commencer
L'introduction
Choisir si possible une accroche originale (anecdote, actualité...)
Annoncer le plan qui sera suivi
Le développement
Le raisonnement doit être repérable
Les transitions sont soignées
Les points clés sont appuyés par des gestes, anecdotes, exemples qui permettent de soutenir l'attention de l'auditoire
La conclusion
Les points clés sont résumés
Des questions sont soulevées, le débat est lancé


L’utilisation de supports visuels : le recours à une image, fixe ou animée, à un schéma, tableau ou graphique, permet d’illustrer un propos, d’éviter de longues (et parfois complexes) explications.

 Remarque

Ne pas oublier qu’un bon schéma vaut mieux qu’un long discours !

 Attention

Ne pas négliger la préparation des supports :
• Présenter des transparents lisibles de loin, simples et dépouillés des détails superflus,
• Positionner le film sur la bonne image,
• Ne pas multiplier les images (fixes ou animées) : le message sera d’autant plus fort que l’image sera bien choisie.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire